C'est quoi ce blog en friches ? y a de la poussière partout ici !

Bon, je sais, je ne suis pas très assidue... Ce blog avait une bonne raison d'exister au début : vous raconter notre vie là-bas... Maintenant, forcément, je trouve moins de raisons de venir par ici... Ah pourtant on ne peut pas dire qu'on s'ennuie par ici ! Mais je ne vais pas vous raconter la vie en France, hein : vous la connaissez tous... Bon, je peux par contre vous dire que la petite troupe va bien, que les vacances de Noël (oui, je sais, elles sont loin déjà mais j'ai du retard à rattraper) se sont bien passées et que nos amis syriens ont bien trouvé le chemin de la maison... Nous les avons baladés en forêt de Brocéliande (ils ont beaucoup aimé l'idée de la fontaine de jouvence mais on n'est pas sûrs qu'elle ait vraiment rempli son rôle, nos cheveux blancs sont toujours là, enfin surtout les miens), à Rennes ("t'as voulu voir Carrefour et on a vu Carrefour"... allez, ils n'ont pas vu que Carrefour, et ils ont adoré la place Sainte-Anne, le spectacle son et lumière de l'hôtel de ville, et les galettes !), et au Mont Saint-Michel... Nous les avons ensuite confiés aux bons soins d'autres amis qui leur ont fait découvrir leur bout de Normandie (et ils ont eu un temps beaucoup plus clément en Bretagne qu'en Normandie... enfin j'dis ça, j'dis rien...) avant de leur faire visiter Paris où ils en ont pris plein les yeux. Je crois que leur séjour en France restera dans leur mémoire pour longtemps ! Des photos suivront, c'est promis.

Je peux aussi vous dire que nous avons eu un cadeau de Noël assez inattendu et vraiment génial : retrouver enfin le contact du maître de Yuna (à Damas), pouvoir bavarder un long moment par téléphone et avoir enfin de leurs nouvelles, à lui et sa famille, puis apprendre quelques jours après la naissance d'un petit bonhomme dans leur foyer... Apprendre que pour eux les choses ont été encore plus compliquées que pour nous, que se réinstaller en France quand on a tout lâché un an plus tôt, ça n'a pas non plus été une partie de plaisir pour eux... Pouvoir reparler avec eux de ce qu'on a vécu, de ce qu'on vit encore, et se rendre compte qu'on a finalement des ressentis très similaires... Tout ça, ça fait du bien. Voilà bientôt 7 mois que nous avons quitté Damas les filles et moi, et cela me manquait de pouvoir en reparler avec des personnes qui ont vécu la même chose. Joël, Stéphanie, si vous passez par ici, nous vous envoyons tout plein de bises !

Nous savons aussi maintenant que nous ne repartirons pas tout bientôt à l'étranger. Il faut refaire des projets ici, envisager les choses d'une autre façon. Pas facile pour moi qui ai la bougeotte... Alors on se fixe des objectifs et on ne se laisse pas abattre. Sans projets, on n'avance pas !

Ah oui, j'oubliais : quelques photos viendront forcément puisque nous allons en faire ce week-end et nous avons déjà commencé : nous accueillons la mascotte de l'école, Pistache ; oui, comme notre chat ! sauf que là, c'est un panda en peluche qui dort en ce moment aux côtés d'Erell, qui est venu à la bibliothèque avec nous après l'école, qui a mangé à côté d'Erell, et qui nous suivra sûrement demain dans d'autres aventures... L'autre Pistache, elle, a décidé hier soir de partir en balade et n'est pas encore revenue : reviendra-t-elle rencontrer son homonyme en peluche avant qu'il retourne à l'école ? Le suspense est insoutenable... A suivre, donc !