(cet article est prêt depuis plusieurs jours, du moins le texte, mais Canalblog fait des siennes pour ce qui est de l'insertion des photos...)

Noël, c'était il y a presque un mois déjà mais comme j'ai laissé la poussière prendre le dessus par ici, je ne vous ai pas encore montré notre Noël en images.

Noël, c'est d'abord le sapin, qu'ici nous avons fait à l'étage des chambres car c'est plus grand ; les filles se sont amusées à le décorer elles-mêmes, et nous nous sommes réjouis d'avoir pris un Nordmann qui ne perdait pas ses épines parce que le chat s'est ensuite beaucoup amusé, pendant un mois, à venir choper les boules et les petits bonshommes de neige en coton pour jouer ensuite au foot avec dans toute la maison... Il faudra me croire sur parole parce que nous avons eu entre-temps un gros souci d'ordinateur et que bon nombre de nos photos se sont perdues, nous les avons récupérées mais elles sont encore éparpillées... Vous aurez donc juste celle-ci de nos trois excitées de service en pleine découverte des nouvelles décos de Noël puisque nous n'avions pas encore remis la main sur les décos revenues de Damas... Elles ont finalement émergé d'un carton APRES Noël... c'est bête hein ?...

100_9014

Noël, pour nous cette année, c'était surtout le jour où nous accueillions nos amis syriens, et ça, nous l'attendions encore plus que le Père Noël. Après un voyage qui les a menés de Damas à Budapest puis à Paris, ils ont récupéré une voiture qu'un ami leur prêtait, et ont pris la route de chez nous. Nous avions oublié de les prévenir qu'en France, on a des péages, donc ils ont eu quelques surprises (oui, quelques : en principe il n'y a qu'un seul péage entre Paris et la Bretagne mais ils ont apparemment payé deux fois et ont mis environ 4h30 pour arriver donc on suppose qu'ils se sont trompés de route à un moment). Nous ne les avions pas non plus prévenus que l'essence était hors de prix en France, et ils n'ont pas mis longtemps à s'en rendre compte (et ça s'est appliqué à TOUT en France, d'ailleurs, ce qui les a vraiment choqués). Les retrouvailles ont été chaleureuses, les filles poussaient des cris de joie... C'était vraiment très chouette. Et très bizarre aussi de les voir ici, chez nous, dans notre campagne bretonne !

Nous avions prévu pour ce soir de Noël un beau plateau de fruits de mer :

100_9050

Mais comme nous nous y attendions, ils n'avaient jamais mangé ça et tout le monde n'a pas goûté (2 sur 4, c'est quand même pas mal !) Heureusement j'avais un peu anticipé, et misé sur la traditionnelle galette rennaise. Ouf, ils aimaient :-D Bien sûr nous avons remplacé le jambon par du blanc de dinde, et c'était une réussite. Hadeel, la maman, a vraiment adoré et après en avoir mangé une première, elle a voulu se préparer elle-même la seconde.

100_9053

Ici, c'est Bayan, la grande fille (qui a l'âge de Yuna mais doit faire une demi-tête de plus qu'elle !) qui pose devant ce qui était censé être notre bûche de Noël...

100_9054

...que nous n'avons finalement pas pu manger puisqu'en l'achetant je ne me suis pas aperçue qu'elle devait être mise à décongeler plusieurs heures avant... Je suis un âne parfois... Bon, ne connaissant pas la tradition de la bûche ils ne nous en ont pas tenu rigueur, et heureusement j'avais aussi prévu un plateau de mignardises sucrées...

Le lendemain matin, le père Noël était passé et il n'a pas fallu longtemps pour faire sortir tout le monde du lit !

100_9062

Quand elles sont arrivées dans le couloir, les filles ont découvert les cadeaux au pied du sapin et c'était surtout très spécial de voir nos deux petites invitées comprendre un peu comment on vit Noël (la petite brunette à tresses, c'est Rawan, qui était la grande copine de classe d'Amélie à Damas)

100_9063

100_9065

Les yeux encore pleins de sommeil, tout le monde a inspecté ces cadeaux un peu timidement... Chacune a pu voir son prénom sur plusieurs paquets, enfin... pas Pistache, mais elle n'en a quand même pas raté une miette.

100_9057

Chacune a eu le droit d'ouvrir un seul de ses paquets, et nous avons embarqué les autres dans la voiture pour aller fêter Noël en famille dans le Finistère.

100_9068

100_9069

Là-bas nos Syriens ont pu constater qu'un repas de Noël dure... un certain temps... qu'on mange beaucoup... voire beaucoup beaucoup... Ils ont photographié le foie gras, les coquilles Saint-Jacques (et allez expliquer à un Syrien ce qu'est une coquille Saint-Jacques...), le saumon fumé, le chapon, la bûche... Ils n'ont pas goûté à tout mais presque, et ont en tout cas bien apprécié ce moment. Ils ont même fait une escapade au village mondialement connu du Ponthou et ont beaucoup aimé :-D (c'est sûr que pour eux, c'est dépaysant, limite exotique !)

Le lendemain, ce fut d'abord la découverte de la forêt de Brocéliande, puisque nous n'en sommes qu'à environ 15 minutes ; le tombeau de Merlin, la fontaine de Jouvence (qui ne nous a pas retiré nos cheveux blancs... du moins pas les miens)...

100_9076

100_9087

100_9091

Le houx, le genêt, les champignons, ils ont adoré ! Mais ils avaient aussi envie de voir tout autre chose de beaucoup moins bucolique : Carrefour ! Alors voilà, direction le Carrefour le plus proche, à Rennes, où ils ont découvert avec stupéfaction qu'un ensemble de lingerie féminine pouvait coûter 120€... et où ils ont donc très vite abandonné leurs désirs de shopping... Nous avons poursuivi l'escapade rennaise par la visite du centre ancien, en nous arrêtant d'abord dans une église (Saint-Germain, en l'occurrence) : c'était la première fois qu'ils en visitaient une. Là non plus, pas évident de répondre aux questions de Bayan et Rawan : "c'est quoi ça ? un retable ? mais ça sert à quoi ? du pain et du vin ? mais pourquoi ? et ça c'est quoi ?"... J'ai fait de mon mieux, je vous assure ! Nous avons eu la surprise assez émouvante de trouver au pied de la crèche installée dans l'église un petit écriteau invitant les fidèles à allumer des bougies pour prier tout particulièrement pour les peuples de Syrie, d'Irak, d'Egypte...

Nous avons parcouru les rues de Rennes pour voir le parlement de Bretagne, la place Sainte-Anne toute illuminée où les filles ont pu faire du manège...

100_9097

100_9118

...et enfin le spectacle son et lumière projeté sur la façade de l'Hôtel de Ville, qui a fait polémique cette année et que je n'ai pas pris la peine d'expliquer à nos amis parce que bon, la dette, le triple A et j'en passe, heu... ben c'est pas dans mes cordes ! Les photos ne rendent pas du tout grâce à la beauté du spectacle, je ne vous en montrerai qu'une :

100_9124

Nous avons terminé la soirée en nous réchauffant dans une chouette crêperie de la place Rallier du Baty. Pas de doute, les galettes, ils aiment !

100_9139

100_9140

Et puis enfin, le mardi, nous avions un rendez-vous important : nous retrouvions nos amis Sophie et Bob, rapatriés de Syrie et installés en Normandie, et qui devaient ensuite faire visiter leur région à nos Syriens préférés (ils s'étaient connus chez nous à Damas et ne se sont plus quittés depuis). Nous avions rendez-vous au Mont-Saint-Michel et nous étions vraiment heureux que le soleil brille tant ce jour-là, ça rendait la journée encore plus belle.

DSCF1010

(photo volontairement mal cadrée pour ne pas laisser voir les voitures et les camping-cars...)

DSCF1032

DSCF1022

DSCF1029

Retrouver des amis laissés derrière nous à Damas 6 mois plus tôt, c'était vraiment émouvant. Là encore, embrassades et cris de joie... De beaux souvenirs. La visite du mont fut belle même si à chaque fois que j'y vais je me désole de voir les lieux si envahis de monde, on circulait très difficilement dans la partie la plus basse... Et les prix pour visiter l'abbaye (et donc, je suppose, sortir un peu de la foule) sont un peu élevés, donc on ira une autre fois... Nos amis syriens ne connaissaient pas du tout le mont, n'en avaient jamais entendu parler, mais ont aimé je crois, même si ça grimpe et ça fait mal au dos !

DSCF1045

DSCF1036

Il a malheureusement fallu nous quitter là, il y a eu des larmes, c'est la vie... Ils ont ensuite passé trois jours en Normandie puis quelques jours encore à Paris où ils ont fait les bateaux-mouches, la tour Eiffel, le château de Versailles... Ils ont l'air d'avoir bien profité de ce séjour. Ils sont de retour en Syrie depuis trois semaines et ils nous manquent déjà, et l'évolution de la situation à Damas ne nous rassure pas pour eux. A vrai dire, nous sommes très inquiets et serions plus rassurés de les savoir hors de Syrie.

Voilà pour cette fois. J'espère ne pas être saoûlante avec notre petite vie qui n'a sans doute plus grand chose d'excitant... Mais bientôt il y aura encore un peu de dépaysement au programme, car dans deux semaines, nous partons visiter le plat pays ! Les vacances de février seront bruxelloises ou ne seront pas...